Indonésie
Créez votre voyage
    L'histoire Indonésien, encore très présente dans les esprtis
    L'histoire Indonésien, encore très présente dans les esprtis

    Les premiers indonésiens

    Historiquement, l’archipel indonésien a été habité très tôt. Pourtant, les indonésiens d’aujourd’hui sont descendants des malais, venus du nord (Malaisie, Philippines…) vers 4000 av. JC.

    Il y a 3000 ans, des techniques venues du Vietnam et de la Chine du sud se sont répandues dans toutes les îles : l’irrigation des rizières, le travail du bronze, le tissage desikats. Cela a amené très tôt, vers le 7ème siècle av. JC, au développement de petites sociétés bien organisées de confession animiste. On trouve encore aujourd’hui l’héritage animiste dans certaines régions indonésiennes comme Sumatra ou les Sulawesi.

      La diversité indonésienne
      La diversité indonésienne

      Un mélange de religions : l’hindouisme, le bouddhisme  et l’islam

      On ne sait pas trop comment l’hindouisme et le bouddhisme sont arrivés en Indonésie, mais le passage de marchands y a certainement contribué. En effet, étant située au bord du détroit de Malacca, l’Indonésie a une position stratégique entre l’Inde et la Chine, les deux grandes civilisations d’Asie à cette époque. Les marchands étaient attirés par les contrées indonésiennes pour leurs richesses naturelles, notamment les épices.

      Au 7ème siècle s’établit à Java et Sumatra le Royaume de Srivijaya, qui est une grande puissance maritime, dominant le commerce dans toute l’Asie du sud-est. C’est dans ce contexte de prospérité qu’ont été construits les temples de Brobudur et de Prambanan sur l’île de Java.

      Au 12ème siècle, le Royaume de Srivijaya disparaît, laissant place d’abord à plusieurs petits royaumes qui se disputent le pouvoir, puis au royaume hindou de Majapahit (1294-1389).

      L’islam apparaît dès le 11ème siècle en Indonésie, mais il ne devient important qu’au 15ème siècle, quand les royaumes musulmans de Malacca, puis de Makassar dirigent toute la région. Peu à peu, l’islam se superpose aux coutumes locales et il se bâtit une religion hybride, mêlant islam, hindouisme et animisme, qui subsiste encore aujourd’hui dans certaines régions d’Indonésie.

      Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
      Créez votre voyage
        La culture Indonésie, riche héritage de l'archipel
        La culture Indonésie, riche héritage de l'archipel

        La colonisation

        Depuis le 15éme siècle, l’Indonésie est l’objet de convoitise des grandes puissances européennes. La raison est que l’Indonésie se trouve au cœur du commerce international: les épices, très demandés en Europe, viennent de l’est, en particulier des Moluques. Principalement sous le contrôle hollandais, le pays passera de mains en mains des envahisseurs portugais, anglais et japonais. La VOC (Compagnie des Indes Orientales Hollandaise), ne s’intéresse initialement qu’au commerce mais va petit à petit s’initier dans la politique interne et devenir une réelle puissance coloniale. L’enrichissement des commerçants va de pair avec l’appauvrissement des paysans indonésiens. Des rebellions éclatent malgré les efforts des Hollandais de développer le pays.

        La guerre d’indépendance, éclatant en août 1945, durera jusqu’au 27 décembre 1949, date à laquelle les hollandais se retirent définitivement du pays.

        Indépendance

        Après la guerre d’indépendance, la dépression économique et la désunion régionale amène le président Soekarno a mené une politique extérieure agressive et proche des pays communistes Chinois et de l’URSS. Suite à un coup d’état, le général Suharto prend la relève.

        Depuis se sont succédés plusieurs présidents : BJ Habibie en 1998, Abdurrahman Wahid en 1999, Megawati Soekarnoputri (une femme) en 2001, et SBY (actuel) en 2004.

        « Les 30 Glorieuses » actuelles de l’Indonésie

        Aujourd’hui, l’Indonésie reste un pays relativement pauvre et souffre d’un manque d’infrastructures : routes, trains, bateaux, ports, hôpitaux. Certaines ONG sont très présentes à Sumba ou en Timor orientale.

        Cependant depuis quelques années, l’Indonésie est présentée comme le miracle économique asiatique, avec un taux de croissance en 2012 de 12%, deuxième meilleur taux parmi les pays du G20 après la Chine. En raison des richesses naturelles pétrolières, minières et de gaz,  le pays attire largement les investissements étrangers.

        La corruption et la répartition inégale des richesses posent la question du développement futur de l’Indonésie. Est-ce que la croissance économique ira de pair avec le développement du pays ? 

        Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
        Créez votre voyage
        Voyage en direct

        Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

        Exemples de voyages à personnaliser