Indonésie
Créez votre voyage
    Coqs en attente pour le combat
    Coqs en attente pour le combat

    Un acte sacré…

    Les combats de coqs (tajen) dérivent des sacrifices animaux qui étaient et sont toujours effectués lors des cérémonies balinaises. En faisant couler le sang, ces combats sont censés apaiser les énergies « perturbatrices » des démons.

    … ou une manne financière ?

    S’ils gardent aujourd’hui encore une connotation religieuse, ces combats rituels organisés pour un public exclusivement masculin sont aussi très appréciés des parieurs, qui peuvent y laisser des fortunes en roupies. En effet, si ce sont les femmes qui gèrent l’argent du foyer, les hommes se gardent la possibilité d’approuver les dépenses majeures, ou de mettre en gage la moto familiale pour parier lors des combats de coqs !


    Les combats de coqs font donc tout naturellement partie des fêtes populaires (joged, par exemple), véritables kermesses avec musique, danses, jeux et paris.


    Les paris étaient strictement interdits pendant la deuxième moitié du XXe siècle. Seuls quelques combats de coqs à but strictement religieux restaient autorisés. Mais le jeu fait un retour en force, et dans tous les villages balinais, les hommes prennent grand soin de leurs coqs. Certaines communautés organisent des combats pour remplir les coffres du village, tandis que d’autres les rendent obligatoires ! Et attention si les coqs ne font pas honneur au village…

    Vous souhaitez composer votre voyage sur mesure ?
    Créez votre voyage
    Voyage en direct

    Recevez un devis gratuit sous 48 heures.

    Exemples de voyages à personnaliser